Santé

La maladie de Charcot

La maladie de Charcot est une maladie neurodégénérative, c’est-à-dire qu’elle atteint petit à petit les neurones et les symptômes s’aggravent donc de manière progressive, elle doit son nom au médecin qui l’a découverte. Son nom scientifique est sclérose latérale amyotrophique et malheureusement il n’existe aujourd’hui aucun traitement et la maladie de Charcot reste toujours une maladie mortelle.

Les symptômes de la maladie de Charcot

Les symptômes principaux au début de la maladie de Charcot sont que les personnes touchées ont des contractions musculaires douloureuses et des faiblesses au niveau des bras ou des jambes. Un autre symptôme possible mais qui est beaucoup plus rare est la difficulté d’élocution. Dans un premier temps donc, il y a moins de coordination pour la personne malade, puis les mouvements sont de plus en plus difficile jusqu’à arriver à une paralysie complète et des problèmes respiratoires.

Conséquences de la maladie de Charcot

Pour les personnes atteintes de la maladie de Charcot, les neurones moteurs ne peuvent plus envoyer les informations depuis le cerveau jusqu’aux muscles et donc ceux-ci ne fonctionnent plus et finissent par s’atrophier. Le malade progressivement ne peux plus utiliser ses membres puis il est difficile pour lui de déglutir et donc de se nourrir (certains peuvent être victime d’une fausse route). Progressivement, tous les muscles sont atteints et dans une période allant de 3 à 5 ans, ceux sont les muscles respiratoires qui ne fonctionnent plus menant inévitablement au décès de la personne.

Diagnostiquer la maladie de Charcot

La maladie de Charcot se déclenche entre 40 et 70 ans et le plus souvent autour de 60 ans pour une majorité des cas. C’est une maladie qui est particulièrement difficile à diagnostiquer car il n’existe pas vraiment de marqueurs propres. Il s’agit dans la  plupart des cas de faire des examens prescrits par différents médecins afin de procéder par élimination. On diagnostique la maladie de Charcot une fois que d’autres maladies probables sont éliminées, ce qui explique un diagnostic très souvent tardif.

Causes de la maladie de Charcot

Les causes précises de la maladie de Charcot sont pour le moment encore très imprécises. Dans environ 10% des cas, il est montré qu’elle est due à des facteurs génétiques mais pour les 90% restants, il n’y a pas vraiment de cause connue même si les spécialistes s’orientent plutôt vers le mode de vie ou l’environnement de la personne malade.

Traitement de la maladie de Charcot

A l’heure actuelle, il n’y a aucun traitement qui permet de guérir de la maladie de Charcot. Les personnes malades se voient tout de même prescrire un médicament dans le but de ralentir l’évolution de la maladie mais tout le monde n’y est pas toujours réceptif alors que dans quelques cas qui restent plus rares l’évolution de la maladie est stoppée. Les traitements qui sont aujourd’hui procurés aux personnes atteintes par la maladie de Charcot servent surtout à soulager les douleurs pour faciliter leur quotidien qui devient de plus en plus difficile.

 

La maladie de Charcot reste une maladie heureusement peu répandue (environ 1000 nouveaux cas en France par an) mais lorsqu’une personne est atteinte, son espérance de vie est relativement courte car il n’existe pas encore de moyen de guérir cette maladie

Rate this post

Articles en relation

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Most Popular

Copyright © 2019

To Top