Comment reconnaître un coupe-faim efficace ?

Utilisé de façon sensée, le coupe-faim, qu’il soit naturel ou sous la forme d’un complément alimentaire, favorise réellement la perte de poids dans le cadre d’un régime amaigrissant.

Savez-vous quelle différence il y a entre un coupe-faim naturel et un autre ? Découvrez comment lutter efficacement contre la sensation de faim qui met en danger la réussite de votre régime.

Qu’est-ce qu’un coupe-faim efficace ?

Il ne faut pas confondre le coupe-faim qui est utilisé au cours de certains régimes alimentaires et les autres types d’aide au régime. Ces autres compléments n’ont pas pour objectif de limiter la sensation de faim mais sont conçus spécifiquement pour agir sur l’absorption des graisses par l’organisme.

Par exemple, le guarana est connu pour ses effets sur leur combustion. Il s’agit de brûleurs ou capteurs de graisses. Le coupe-faim lui, est destiné à informer le cerveau que l’estomac est rempli alors que dans les faits, il ne l’est pas ou pas vraiment.

Un coupe-faim efficace, c’est celui qui va jouer son rôle d’informateur à la perfection. Vous mangez moins que nécessaire pour vous sentir rassasié pourtant, vous n’avez pas l’impression d’avoir faim : le coupe-faim a réussi à faire croire à votre cerveau que vous aviez assez mangé.

Qu’est-ce qu’un coupe-faim naturel ?

 Il existe des aliments qui peuvent jouer ce rôle naturellement. L’intestin synthétise du glucose, c’est ce qui fait que le cerveau « pense » que le corps n’a plus besoin d’être alimenté.

Les protéines dont certains aliments sont particulièrement riches, comme le poisson, la viande et les œufs, participent à cette synthèse du glucose qui aide l’hypothalamus, le grand maître de la sensation de faim, à se contenter plus vite.

Plus les aliments ont des concentrations élevées de protéines et plus la satiété est rapide et durable.

Ainsi, on développe de nombreux régimes qui sont basés sur l’action des protéines, ce sont des régimes dits « hyperprotéinés ».

Qu’est-ce qu’un coupe-faim en complément ?

Le coupe-faim en complément alimentaire lui aussi est efficace car il calque son action sur celle des protéines même si le processus est différent : le cerveau « croit » toujours qu’il n’est plus utile que l’organisme soit nourri.

Ils agissent souvent différemment des coupe-faim naturels et c’est en cela qu’ils sont intéressants. C’est le cas du Konjac, une plante asiatique qui, grâce à son fort pouvoir d’absorption de l’eau, forme un gel dans l’estomac ce qui a pour conséquence de tromper le cerveau. Le fucus, lui aussi, prend de la place dans l’estomac et envoie le même genre de signal de satiété.

Comment utiliser un coupe-faim de manière efficace ?

Jouer des tours à votre cerveau, c’est possible et utile pour maigrir, vous pouvez :

  • limiter les quantités aux repas − lutter efficacement contre le grignotage − ne plus céder à la tentation sucrée !
  • Toutefois, pour profiter à 100% de l’efficacité de votre coupe-faim, suivez ces conseils:
  • Faire 3 repas équilibrés par jour − Respecter les indications du coupe-faim quant au moment où il faut le prendre.
Catégories Régime

Laisser un commentaire