Santé

Les brulures d’oesophages que faut-il savoir ?

Le reflux gastro-œsophagien désigne la remontée d’une partie du contenu de l’estomac dans l’œsophage. Ces reflux sont la plupart du temps internes, le contenu fait alors un aller-retour dans votre œsophage, c’est pour cela que l’on ressent une brûlure d’oesophage. Votre estomac produit des sucs gastriques, des substances très acides qui aident à la digestion des aliments. Malheureusement, la paroi de votre œsophage n’est pas prévue pour résister à l’acidité du contenu de votre estomac. Le reflux entraîne donc une inflammation de l’œsophage appelée œsophagite, qui déroule sur une irritation puis une brûlure de celui-ci.

Causes

La forme spéciale de la jonction entre notre estomac et l’œsophage pallie normalement à toute remontée gastrique. De plus, le diaphragme permet de contrecarrer les pressions abdominales. Lors d’un reflux gastro-œsophagien, c’est le sphincter œsophagien inférieur qui ne joue pas son rôle. Il devrait être serré tel un anneau musculaire pour retenir le contenu de l’estomac. Il peut être assimilé à un clapet anti-retour pour imager. Son dysfonctionnement est une véritable cause du reflux car chez les personnes atteintes, le sphincter œsophagien inférieur reste ouvert alors qu’il devrait être fermé, d’où les remontées.

Symptômes et âge

Quant aux symptômes, ils sont nettement reconnaissables car il s’agit principalement :

  • D’une brûlure derrière le sternum, appelé pyrosis, survenant après le repas
  • De remontées acides liées au contenu de votre estomac
  • De toux survenant la nuit, synonyme de reflux pendant le sommeil

La brûlure d’oesophage peut donc toucher les adultes comme les nourrissons. Les bébés sont effectivement énormément touchés par ce phénomène puisqu’ils souffrent lors de leur développement d’un manque de synchronisation entre leur diaphragme et leur cardia (muscle qui sert de valve). Les cris d’un bébé souffrant de RGO sont assez impressionnants et nécessitent obligatoirement une consultation chez un pédiatre. Souvent un traitement à base d’Inexium et Gaviscon permettra d’atténuer l’acidité gastrique et calmer l’œsophagite.

Solutions

Se coucher en position inclinée

Les reflux sont accentués lorsque vous vous retrouvez allongé. Lorsque vous venez de terminer votre repas du soir, il vous faudra attendre au minimum deux heures avant d’aller vous coucher. Une fois passé ce délai, positionnez un coussin confortable sous votre tête afin d’incliner votre buste et ainsi éviter les remontées acides pendant votre sommeil. Vous comprenez que nous vous déconseillons de vous allonger sur le ventre car vous allez exercer une pression sur votre estomac et favoriser de facto les remontées.

 

Repas du soir et remèdes anciens

Certains aliments peuvent aggraver le reflux gastrique et les brûlures d’oesophage. Le soir, vous devez donc avoir recours aux aliments dits « alcalins ». Il s’agit d’aliments qui dont le pH est basique. Vous devez vous renseigner auprès d’un nutritionniste pour obtenir une liste détaillée de ces aliments alcalins.

Le citron est un très bon exemple car en goût il s’agit d’un fruit acide mais en réalité, une fois ingéré, il joue le rôle contraire car il alcalinise le contenu de votre estomac. Le réflexe du matin est de boire à jeun un verre de jus de citron mélangé à de l’eau tiède. Vous nettoyer ainsi votre œsophage et protégez votre estomac avant le début de la journée.

La mastication est elle aussi primordiale car elle va aider votre organisme à digérer plus vite. De ce fait, nous vous déconseillons la prise d’aliments trop long à digérer pour le repas du soir.

Mode de vie

Une bonne hygiène de vie est nécessaire pour stopper ce phénomène. Pour cela vous devrez pensez à votre alimentation. Elle doit être équilibré et saine mais vous devez aussi ne pas mangez outre mesure. Il faut savoir se réguler entre ses envies et ses réels besoin énergétiques. La prise de poids est donc un facteur aggravant du RGO. La solution de fractionner les repas est envisageable tant que les symptômes persistent. Il est effectivement préférable de prendre cinq ou six repas légers plutôt que deux repas lourds.

Les boissons gazeuses, les laitages ainsi que les aliments irritants (pH acide) tels que le café, certaines épices, l’alcool ou la vinaigrette sont à éviter.

Concernant le tabac, vous savez qu’en tant que fumeur, vous aggravez les symptômes du reflux. Un arrêt complet ou une baisse de votre consommation ne pourra être que bénéfique.

Consulter un médecin

Pour conclure, nous ne saurons que trop vous conseiller de consulter un médecin en cas d’apparition de ces symptômes :

  • Une sensation de brûlure et des régurgitations acides plusieurs fois par semaine.
  • Les symptômes de reflux perturbent le sommeil.
  • Les symptômes reviennent rapidement lorsqu’on cesse de prendre des médicaments antiacides.
  • Les symptômes durent depuis plus d’un an et n’ont jamais été évalués par un médecin.

Il ne faut jamais hésitez à consulter un medecin quand on a des brûlures d’œsophage.

Rate this post

Articles en relation

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Most Popular

Copyright © 2019

To Top