Adénomyose

L’adénomyose est une pathologie frappant uniquement les femmes puisqu’elle se produit à l’intérieur de l’utérus. Elle peut être trouvée sous plusieurs formes bien distinctes, gênantes ou non, douloureuses ou non. De manière générale, elle est totalement bénine et on la retrouve chez 12 % des femmes, dont 25 % des cas entre 36 et 40 ans.

 

 

Qu’est-ce que c’est ?

 

L’adénomyose se caractérise par un problème au niveau de la production des cellules de l’endomètre qui vont peu à peu envahir le myomètre. Généralement, cela reste très peu visible et ne produit aucun effet secondaire, mais dans certains cas, cette irrégularité peut être entraîner des douleurs.

 

On peut la retrouver sous plusieurs aspects, notamment l’adénomyose diffuse, qui se propage à travers plusieurs endroits de la paroi intra-utérine et sur le myomètre, l’adénomyose externe, qui survient lorsque l’endométriose pelvienne infiltre directement le myomètre, et focale, quand elle est concentrée à un ou plusieurs endroits bien précis.

 

 

Causes et symptômes

 

Il existe plusieurs théories sur les causes de l’adénomyose mais toutes ne sont pas totalement attestées et les suppositions sur le sujet se font généralement encore peu affirmatives. La plupart du temps, le fait d’avoir eu plusieurs enfants peut influer sur le déclenchement de cette pathologie, en fragilisant l’utérus et son système interne.

 

De même, les femmes ayant subi une chirurgie à ce niveau-là seraient plus enclines à la développer. Un mauvais équilibre hormonal peut vraisemblablement aussi en être le déclencheur.

 

Concernant les symptômes, 1 cas sur 3 n’en présente aucun, et c’est pour cela qu’il est important d’aller consulter un médecin ou son gynécologue via des visites de routine. Dans les autres cas, l’adénomyose se manifeste par des saignements massifs durant la période des menstruations et une douleur accrue à cause du gonflement des parois.

 

Conséquences

 

Une infertilité temporaire est une des conséquences de l’adénomyose utérine. Les femmes présentant ces symptômes ont beaucoup de mal à avoir un enfant et leur système intra-vaginal fonctionnera de façon moins efficace, ce qui empêche celui-ci d’effectuer son travail de traitement habituel dans de bonnes conditions.

 

De même, si elle reste non traitée, l’adénomyose pourra engendrer une forte baisse de la libido, une fatigue chronique et constante, ainsi qu’une anémie lors des périodes de pertes de sang.

 

 

Différences avec l’endométriose

 

On remarque aussi une corrélation avec les femmes souffrant d’adénomyose et d’endométriose. La principale différence qui permet de faire la distinction est que l’endométriose se développe à l’extérieur de l’utérus. Les cellules supplémentaires vont fleurir à travers les trompes et les autres éléments du système vaginal.

 

Solutions

 

L’une des solutions les plus utilisées et les plus efficacs dans la plupart des cas est le stérilet à la progestérone. Cela peut aussi se faire sous forme de pilules à prendre régulièrement, mais le traitement sera alors généralement moins durable.

 

Si la femme ne souhaite plus avoir d’enfants, il est possible de procéder à une ablation de l’endomètre, qui règlera le problème de façon définitive.

Catégories Femme

Laisser un commentaire